Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Langue de Boeuf, les Recettes - Cuisiner les Abats

Comment cuisiner la langue de boeuf ?

La langue de boeuf est un abat rouge qui ne se garde pas longtemps à l'air libre, il faut rapidement le consommer, tout au moins la cuisiner. Vous avez une autre solution, celle de l'acheter congeler. Cependant saveur et texture ne seront pas aussi agréables que pour une langue de boeuf fraîche. Et il faut attendre de finir l'opération de décongélation pour pouvoir la saisir sur votre table de cuisson. La taille de langue de boeuf joue un rôle sur la durée de la cuisson. En effet, plus elle est grosse et plus la langue prend du temps à mijoter.

Choisir votre langue de boeuf

Sélectionnez de préférence, une petite langue dont le poids n'excède pas 1.5kg. Elle doit être fraîche et tendre. Une fois dans votre cuisine, il faut bien rincer la langue de boeuf à l'eau froide. Pour ce faire, on peut la plonger complètement dans de l'eau froide toute une nuit pour la faire dégorger, enlever le sang et les saletés.

Cuire la langue de boeuf

Il y a différentes recettes de langue de boeuf. On peut la faire mijoter dans un court-bouillon au moins 2 heures accompagnée au choix de clous de girofles, oignons, gros sel, d'un bouquet garni, ou encore, dans un pot au feu, pour lui conférer encore plus de saveur.

Sauces pour langue de boeuf

La sauce la plus commune avec la langue de boeuf est la sauce tomate. Mais on peut aussi utiliser la sauce piquante aux cornichons (faire mijoter la langue boeuf dedans), la sauce madère, la sauce aux câpres à base béchamel, ou encore une délicieuse sauce gribiche.

Depuis l'antiquité, elle était fort appréciée des habitants. Puis au moyen-Age, en Europe où durant les fêtes, les cuisiniers la considéraient comme un repas de prestige tout comme les viandes chassées en forêt.

Commentaires

  • J'aime beaucoup la langue de boeuf, est encore le mot est faible ! J'en mange depuis toute petite et c'est un plat qui me rappelle le dimanche midi en famille quand ma maman en faisait ! C'est marrant elle ne la jamais cuisinée avec de la sauce tomate, mais en faisant simplement épaissir la sauce avec un roux blanc :)

Les commentaires sont fermés.